On the video: Jacques Brel – Ne me quitte pas

 


Paroles

Ne me quitte pas
Il faut oublier
Tout peut s’oublier
Qui s’enfuit déjà
Oublier le temps
Des malentendus
Et le temps perdu
A savoir comment
Oublier ces heures
Qui tuaient parfois
A coups de pourquoi
Le cœur du bonheur
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas

Moi je t’offrirai
Des perles de pluie
Venues de pays
Où il ne pleut pas
Je creuserai la terre
Jusqu’après ma mort
Pour couvrir ton corps
D’or et de lumière
Je ferai un domaine
Où l’amour sera roi
Où l’amour sera loi
Où tu seras reine
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas

Ne me quitte pas
Je t’inventerai
Des mots insensés
Que tu comprendras
Je te parlerai
De ces amants-là
Qui ont vu deux fois
Leurs cœurs s’embraser
Je te raconterai
L’histoire de ce roi
Mort de n’avoir pas
Pu te rencontrer
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas

On a vu souvent
Rejaillir le feu
D’un ancien volcan
Qu’on croyait trop vieux
Il est paraît-il
Des terres brûlées
Donnant plus de blé
Qu’un meilleur avril
Et quand vient le soir
Pour qu’un ciel flamboie
Le rouge et le noir
Ne s’épousent-ils pas
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas

Ne me quitte pas
Je ne vais plus pleurer
Je ne vais plus parler
Je me cacherai là
A te regarder
Danser et sourire
Et à t’écouter
Chanter et puis rire
Laisse-moi devenir
L’ombre de ton ombre
L’ombre de ta main
L’ombre de ton chien
Mais, ne me quitte pas
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas.


Lyrics

Do not go away
We must just forget
Yes, we can forget
All that’s flown beyond
Let’s forget the time
The misunderstands
And the wasted time
To find out how
To forget these hours
Which sometimes kill
At blows of why,
A heart full of joy.
Do not go away
Do not go away
Do not go away
Do not go away

I will offer you
Pearls of rain
Coming from the lands
Where it never rains
I will cross the world
Till after my death
To cover your bosom
With gold and light
I will make a kingdom
where love will be king
Where love will be the law
Where you will be queen
Do not go away
Do not go away
Do not go away
Do not go away

Do not go away,
I will invent for you
Some giberish words
That you’ll understand
And I will tell you
Of these lovers who
Who seen twice
Their hearts in blaze
I will tell you in detail
The story of this king
Dead, from having not
Encountered you.
Do not go away
Do not go away
Do not go away
Do not go away

One often recalls
Flames light anew
From an old volcano
Thought to be too old.
It appears that
It scorched fields
Can give more corn
Than the best of springs.
And when evening comes
In this blazing sky
The red and the night
Marry nevermore.
Do not go away
Do not go away
Do not go away
Do not go away

Do not go away
I will cry no more
I will talk no more
I will hide somehow
Just to look at you
Dance and smile
And to hear you
Sing and then laugh
Let me be
The shadow of your shadow
The shadow of your hand
The shadow of your dog
But, do not go away
Do not go away
Do not go away
Do not go away


Jacques Brel
On the picture: Jacques Brel

Look at Jacques Brel info on Wikipedia: Jacques Brel


Extrait de Romain Duris dans le film “Les poupées russes”

 


Les poupées russes

Acheter l’album sur Amazon / Buy album on Amazon:
Les Poupee Russes

Voir l’information sur les poupées russes sur Wikipedia:
Les poupées russes

Look at Russian Dolls info on Wikipedia:
Russian Dolls

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.


Song: Poupées Russes de Kraked Unit

 

Groupe/Artiste: “Kraked Unit”

Album / Collection: “Les Poupées Russe Soundtrack”

Year of release:: October 25, 2005

Song: Poupees Russes

Track 7

Acheter l’album sur Amazon / Buy album on Amazon:
Les Poupee Russes

Voir l’information sur les poupées russes sur Wikipedia:
Les poupées russes

Look at Russian Dolls info on Wikipedia:
Russian Dolls


Extrait de Romain Duris dans le film “Les poupées russes”:

 

« C’est quoi s’bordel avec l’amour là, comment ca s’fait qu’on viens dingue à se point ?

T’imagine le temps qu’on passe à se prendre la tête la d’su ?

Quand t’est seul tu t’plaint; Est-ce que je vais trouver quelqu’un ?

Quand t’a quelqu’un; Est-ce que c’est la bonne ?

Est-ce que je l’aime vraiment ?

Et est-ce qu’elle m’aime autant que moi je l’aime?

Est-ce que l’on peut aimer plusieurs personnes dans sa vie ?

Pourquoi on se sépare ?

Est-ce qu’on peut réparer les choses quand l’on sent que ça marche mal entre les deux personnes ?

 

Toutes ses questions à la con que l’on se pose tout le temps !

Pourtant on peut pas dire que l’on y connais rien, on est préparé quand même !

On lit des histoires d’amour, on lit des contes, on lit des romans d’amour, on voit des films d’amour…


L’AMOUR L’AMOUR L’AMOUR !!!!!!

[…]

« J’ai repensé à toutes les filles que j’avais connues, avec qui j’avais couché ou même que j’avais seulement désiré.
J’me suis dit qu’elles étaient comme des poupées russes.
On passe sa vie entière à jouer à ce jeu là.
On est curieux de savoir qui sera la dernière, la toute petites qui était caché depuis le début dans toutes les autres.
On ne peut pas l’attraper directement, on est obliger de suivre un cheminement.
Il faut les ouvrir l’une après l’autres en se demandant à chaque fois :


« Est-ce que c’est elle la dernière ? »

 


Julie Roch, poupees russes
Artiste de la photo: Julie Roch
Titre de la photo: Poupées russes