A post dedicated to what i love the most in a sexual relationship: cunnilingus and woman orgasms

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.


Song: Don’t Look Back from Telepopmusik

 

Group/Artist: “Telepopmusik”

Album / Collection: “Angel Milk”

Year of release:: June 21, 2005

Song: Don’t Look Back

Track 1

Buy album or this mp3 on Amazon:
Angel Milk – Telepopmusik

Look at Telepopmusik info on Wikipedia:
Telepopmusik

Look at Cunnilingus info on Wikipedia:
Cunnilingus


Pleasure of Rebeca by Josemanchado
Picture artist: Josemanchado
Picture title: Pleasure of Rebeca


Orgasm by Saicze
Picture artist: Saicze
Picture title: Orgasm


Blue O by Fresh Eye Coffee and Kevin Loreaux
Picture artist: Fresh Eye Coffee and Kevin Loreaux
Picture title: Blue O


Oh6 by Katgiraffe
Picture artist: Katgiraffe
Picture title: Oh6


She dies on orgasm by Metztli Moon
Picture artist: Metztli Moon
Picture title: She dies on orgasm


Plateau by LoganX78
Picture artist: LoganX78
Picture title: Plateau


... by Cerise Agressive
Picture artist: Cerise Agressive
Picture title:

Lyric:

Sit Still, and close your eyes
What’s behind the other door
No more silence, don’t kill this thing we got called love
Just searching for the perfect drug

When Love comes calling
Don’t look back
When love comes calling
Don’t look away

And I’m standing over here
Watching you over there
Smiling, happy, unaware
Oh, life is spinning round
You’re going underground, forgetting who we were
Let’s try and keep it just one more day

You take your love
And throw it all around
Like it’s nothing special
Just a sound
Let me say one more thing
I don’t think you realize
That a day is like a year sometime

Since November 26, 2007

1 999 visits came from 67 countries/territories

 

Thanks to everyone !!!

Romston.com stats visits from 2007/11/26 to 2008/07/07

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.


Song: Extreme ways from Moby

 

Group/Artist: “Moby”

Album / Collection: “18”

Year of release:: May 14, 2002

Song: Extreme ways

Track 9

Buy album or this mp3 on Amazon:
Moby – 18

Look at extreme ways info on Wikipedia:
Extreme ways

Look at the Moby info on Wikipedia:
Moby


Fake-a-smile, I.don't.need.you.
Picture artist: Fake-a-smile
Picture title: I.don’t.need.you.


Fantasmica, With gun loaded
Picture artist: Fantasmica
Picture title: With gun loaded


Azrelle, Power play
Picture artist: Azrelle
Picture title: Power play


Karsten-Werner, Shoot them off
Picture artist: Karsten-Werner
Picture title: Shoot them off


Patrasyde, driveby punkraider
Picture artist: Patrasyde
Picture title: driveby punkraider

Lyric:

Extreme ways are back again
Extreme places I didn’t know
I broke everything new again
Everything that I’d owned
I threw it out the windows, came along
Extreme ways I know move apart
The colors of my sea
Perfect color me

Extreme ways that that help me
Help me out at night
Extreme places I had gone
But never seen any light
Dirty basements, dirty noise
Dirty places coming through
Extreme worlds alone
Did you ever like it then

I would stand in line for this
There’s always room in life for this

Oh baby, oh baby
Then it fell apart, it fell apart
Oh baby, oh baby
Then it fell apart, it fell apart
Oh baby, oh baby
Then it fell apart, it fell apart
Oh baby, oh baby
Like it always does, always does

Extreme songs that told me
They helped me down every night
I didn’t have much to say
I didn’t get above the light
I closed my eyes and closed myself
And closed my world and never opened
Up to anything
That could get me along

I had to close down everything
I had to close down my mind
Too many things to cover me
Too much can make me blind
I’ve seen so much in so many places
So many heartaches, so many faces
So many dirty things
You couldn’t even believe

I would stand in line for this
It’s always good in life for this

Oh baby, oh baby
Then it fell apart, it fell apart
Oh baby, oh baby
Then it fell apart, it fell apart
Oh baby, oh baby
Then it fell apart, it fell apart
Oh baby, oh baby
Like it always does, always does

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.


Song: Final Fantasy 6 Phantom Midnight OC ReMix

 

“Technology: Never have so many people, understood so little about so much… Would they be able to survive tomorrow if it cease to exist ?” – Romston



Neo Fetus, Liquid999
Picture artist: Liquid999
Picture title: Neo Fetus

 

Look at Technology and society on Wikipedia:
Technology and society

Romston,

30 janvier 2006, ApJc à 13h53, Canada

Théorie de l’ère de la consommation et de l’amour…

La société d’aujourd’hui prend t’elle vraiment le temps de regarder son idéologie et sa manière de voir l’amour et la vie? Je crois que non. J’ai donc décidé de faire une petite analyse de notre fameuse société de consommation et de notre vision de l’amour qui en découle.

Depuis un certain temps, la société s’est complètement aliénée à la consommation. Tout doit s’acheter et le bonheur réside dans l’argent. L’argent peut acheter le bonheur et le bonheur se compte en nombre d’items que l’on peut acheter sur Ebay ou simplement en rabais au Mc.Donald le mercredi. Les gens ont oublié les valeurs comme la famille et le respect, puisque ceux-ci ne rapportent pas d’argent, ou simplement peuvent nuire à la consommation. La nouvelle génération qui vient d’apparaître est un amas d’enfants-rois, qui, au moindre petit désagrément, reçoivent ce qu’ils veulent. Les générations voient de moins en moins les valeurs et de plus en plus l’ère de consommation extrême.



Picture artist: Yamamura
Picture title: Our society – Consumer society

Ce dilemme cornélien entre la famille nucléaire et la communauté, les tentations de la société de consommation et la sauvegarde des valeurs identitaires émeuvent de moins en moins la nouvelle génération. La faible partie des parents ayant les anciennes valeurs ont de la difficulté à les inculquer à leurs propres enfants. Les jeunes ne comprennent pas pourquoi on les prive au profit d’une famille et des valeurs dont ils n’ont pas connaissance.

La société d’aujourd’hui ne réagit pas de cette manière juste à cause des dernières générations apparues. Je pense que la corruption de la consommation sur l’âme humaine est atteinte à tous les niveaux. Même moi — je ne m’en cache pas — je consomme, et ce, même si j’ai encore les valeurs qui sont en voie de disparition. Les Baby-boomers ont maintenant de l’argent et ils se sentent maintenant « Libres », puisqu’ils sont à la retraite alors c’est le temps de dépenser ce qu’ils ont économisé depuis si longtemps…

Mais la consommation n’est plus rendue seulement à un niveau physique. Elle a atteint un niveau spirituel et sentimental. On produit de l’amour en « canne », on en projette d’ailleurs au cinéma depuis si longtemps. On n’aime pas un film d’amour? On en écoute un autre… et puis on se tanne, on change encore, il y en a tellement… Alors à la longue, ce message subliminal est entré dans la tête des gens de la société actuelle. Pourquoi essayer de régler les problèmes d’une relation amoureuse qui à la base fonctionnait bien? Voyons, on peut changer de partenaire, comme on peut changer de film.



Picture artist: Omegabrennus
Picture title: Consumer

On met souvent alors la faute sur le dépassement personnel; il est certain que changer de partenaire est obligatoire dans quelques cas, comme depuis le début des temps. Je l’accorde à la société. Cependant, il y a trop d’abus de mélange d’idéal de l’amour imposé. Une personne va quitter une autre sous prétexte qu’elle veut grandir personnellement, évoluer, connaître d’autres horizons… ce n’est pas toujours vrai et c’est un moyen lâche de laisser de coté l’évolution d’une relation de couple devenue trop difficile, au moyen d’une consommation rapide d’une autre relation qui partirait de zéro pour entamer une nouvelle évolution. Et pourquoi pas, se dit la société? On peut utiliser l’Internet, payer un montant « x » pour rencontrer d’autres personnes qui tout comme eux sont prêtes à recommencer à zéro pour ne pas continuer ce qui avait été bâtît. On ne pourra jamais construire de grande œuvre basée sur des recommencements en comparaison à ce qui avait été construit dans la relation précédente, même avec des difficultés bien surmontées.



Picture artist: Gigagabriel
Picture title: Obsolete

On peut aussi maintenant coucher avec plein de gens toute notre vie sans se soucier de l’amour. Si l’amour apparaît un jour dans le fond d’un cœur, il pourra être remplacé par un autre. Et de toute façon, la société se dira que cela ne peut durer puisque les gens se divorcent. Les familles d’aujourd’hui divorcent de plus en plus, à cause des faits qui ont été énumérés plus haut. Ce cercle vicieux ne fait qu’empirer, on ne se marie plus parce que l’on ne veut pas divorcer.

La consommation a entraîné aussi la disparition de la patience et de l’étirement du plaisir personnel. En effet, on rencontre les gens le plus vite possible, on essaie de les connaître le plus vite possible pour pouvoir les « consommer » le plus vite possible. On se retrouve donc avec des couples incompatibles mentalement et donc, le couple se brise, on change pour la même incompatibilité, due à une « consommation » trop rapide de l’autre. On s’attarde à l’aspect physique encore plus qu’avant (et c’est parfois notre seul critère), puisque le « marché » est vaste et l’on ne voit que la beauté en premier. Si après un moment la beauté ne fait plus le poids sur la personnalité, on changera de beauté.

Tout est consommation, le reste du monde entier n’existe plus. La pauvreté est une mode, on se lève un jour pour se « révolter » de la société puisque cela nous apporte un sentiment d’avoir fait son petit bout de changement… une espèce de consommation de sentiment, puisqu’après un moment, la révolte s’achève. On oublie ensuite la pauvreté du monde entier et on se permet de pleurer sur l’argent que l’on n’a pas dans nos propres poches puisque cela nous empêche de consommer comme le voisin d’en face.

Je ne dis pas qu’il ne faut pas de divorcer, ou bien qu’il ne faut jamais laisser une autre personne. Dans bien des cas, c’est nécessaire, mais bien qu’en temps normal, il devrait être plus rare de briser un amour que de le construire, le transformer et le comprendre.

La société est maintenant comme un cheval avec des œillets devant son propre miroir…

J’espère que mon analyse vous a plus.

Sur ce, à la prochaine !!!!

Entries (RSS) Comments (RSS)
© Romston.com 2006-2019. All rights reserved.
It took 47 queries to generate this page. Your waiting query time was 0.714 seconds.